Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/50

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread.


Cantons, près de cette ville ; à la garde suisse se rattache le souvenir de la tyrannie qu’elle avait exercée non seulement sur les enfants, mais même sur les membres adultes de la famille, en sa qualité usurpée de « dame de compagnie ».

« Je tiens à avertir que, dans ma conscience, cette antipathie pour Véronique appartient aux choses depuis longtemps disparues. Depuis l’époque dont je parle, cette femme a beaucoup changé, dans son extérieur et dans ses manières, à son avantage et, les rares fois où j’ai l’occasion de la rencontrer, je lui fais un accueil franchement amical. Mais, comme toujours, mon inconscient garde plus obstinément ses anciennes impressions; il est « retardataire » et rancunier.

« Les Tuileries impliquent une allusion à une autre personne, à une dame française âgée qui, dans de nombreuses occasions, a été la véritable « dame de compagnie» des dames de la maison et que tout le monde, grands et petits, respectait et même craignait un peu. J’ai été moi-même pendant quelque temps son « élève » pour la conversation française. À propos du mot « élève » je me souviens que, pendant mon séjour en Bohême du Nord, chez le beau-frère de mon hôte d’aujourd’hui, j’ai beaucoup ri en entendant les paysans de la région appeler les élèves (« Eleven » en allemand) de l’académie forestière de l’endroit « lions » (Löwen). Il est possible que ce plaisant souvenir ait contribué au déplacement de mes idées de l’hyène vers le lion. »

k) L’exemple qui suit[1] montre également comment un complexe personnel auquel on est soumis à un moment donné Peut provoquer, au bout d’un temps assez long, l’oubli d’un nom.

« Deux hommes, l’un plus âgé, l’autre plus jeune, qui, six mois auparavant, avaient voyagé ensemble en Sicile, échangent leurs souvenirs sur les belles jour-

  1. Zentralblatt für Psychoanalyse, I, 9, 1911.