Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/40

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread.


portent ne me manquent pas. Les légers accès de migraine dont je souffre encore aujourd’hui s’annoncent quelques heures auparavant par l’oubli de noms, et au plus fort de l’accès, alors que je reste parfaitement capable de continuer mon travail, je perds souvent le souvenir de tous les noms propres. Or, on pourrait précisément alléguer des cas comme le mien, pour opposer une objection de principe à tous nos efforts analytiques. Ne résulterait-il pas d’observations de ce genre que la cause de la tendance à l’oubli, et plus particulièrement à l’oubli de noms propres, réside dans des troubles de la circulation et dans des troubles fonctionnels généraux du cerveau et qu’on ferait bien de renoncer aux essais d’explication psychologique des phénomènes mécanisme d’un processus, uniforme dans tous les cas, avec les circonstances, variables et pas toujours nécessaires, susceptibles de le favoriser. Mais, au lieu de m’engager dans une discussion, je vais essayer de réfuter l’objection à l’aide d’une comparaison.

Supposons qu’ayant poussé l’imprudence jusqu’à m’aventurer, à une heure avancée de la nuit, dans un quartier désert de la ville, j’aie été assailli par des malfaiteurs et dépouillé de ma montre et de ma bourse. Je me rends alors au poste de police le plus proche et fais une déclaration ainsi conçue : pendant que je me trouvais dans telle ou telle rue, la solitude et l’obscurité m’ont dépouillé de ma montre et de ma bourse. Tout en ne disant ainsi rien qui ne fût exact, je ne m’en exposerais pas moins à être pris pour un homme qui n’est pas tout à fait sain d’esprit. Pour décrire correctement la situation, je dois dire que, favorisés par la solitude du lieu et protégés par l’obscurité, des malfaiteurs inconnus m’ont dépouillé de mes objets précieux. Or, la situation, telle qu’elle se présente dans l’oubli, est exactement la même : favorisée par mon état de fatigue, par des troubles de