Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/331

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


sentiment d’ambition et de jalousie et utilisant le double sens du mot Beförderung (moyen de transport, avancement) pour se rattacher aux choses indifférentes et anodines qui faisaient l’objet de la lecture. Dans le cas Burckhard,c’est le nom lui-même qui résulte d’une pareille substitution de sens.

Il est incontestable que les troubles de la parole se produisent plus facilement et exigent l’intervention de forces perturbatrices dans une mesure moindre que les troubles des autres fonctions psychiques.

On se trouve placé sur un terrain différent, lorsqu’on analyse les oublis au sens propre du mot, c’est-à-dire les oublis portant sur des événements passés (on pourrait, à la rigueur, ranger à part l’oubli de noms propres et de mots étrangers, sous la rubrique d’ « insuffisances momentanées de la mémoire »; et l’oubli de projets, sous la rubrique d’ « omissions »). Les conditions fondamentales du processus normal qui aboutit à l’oubli sont inconnues 100. Il est bon qu’on sache aussi que