Page:Arthur Hespel - L’émancipatieon des feimmes, 1901.djvu/19

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


—— 18 ——


OCTAVIE

(Saluant) Madame (elle essaie d’ pousser l'porte, véyant qu'elle résiste, elle li) Mettez deux francs dins l'ouverture et l’ porte s'ouvrira automatiqu'mint;... si elle appelle chà rien (elle prind deux francs et les met dins l'ouverture) infin n' nous plégniéons pos trop vite. (L' porte s'ouvre, elle sorte).

(Gabrielle séonne deux quéops).
Scène VIII
GABRIELLE, VICTORINE
ViCTORINE (intre du 1er pl. g.)

Te l'avez une fois dis, quand je sonne deux coups c'est pour vous.

GABRIELLE

Vous cominchez à vous habituer;... T'nez, allez chez l' pharmacien d’habitute, vous li d'mandrez ceulle recette.

VICTORINE

Faut dire une fois que c'est pour toi, madame.

GABRIELLE

Avé c’ papier i' sara pour qui; preinnez vos gampes à vot’ cou et r'vénez acore pus vite.

OCTAVIE

Je vas aller aussi vite que le vapeur Madame, te vas voir.

(Elle sorte 1er pl, g.)
Scène IX
GABRIELLE, UN CLIENT
GABRIELLE

Vielle sotte, qui li féaut ein r'mète pou’ l'amour :... in tout cas celui que j' vas li faire printe, n' l'émoustill'ra pos beauquéop (elle séonne).

L' CLIENT (intre du 1er pl. g.)

Madame (saluant), j'ai bin l'honneur;... j' voudréos parler à Mossieur l’ méd'cin.

GABRIELLE

Si vous voulez m'expliquer c’ que vous avez.

L' CLIENT

À néon, j'expliqu’rai chà au méd'cin.