Page:Reboux-Müller - À la manière de, sér1-2, 1921.djvu/61

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


 

UT ERUCTENT QUIRITES

 

Dans le palais de jade où tu tisses tes rêves,
Ô mon spleen, je contemple, en fumant le houka,
L’étrange accouplement qui rapproche deux Èves :
La géante Chum-Chum, la naine Sélika.

Chum-Chum vient de la Chine et Sélika d’Afrique,
L’une, jaune, est pareille à quelque énorme coing,
L’autre est couleur de nuit, Sapho microscopique,
Et leur disparité s’oppose et se conjoint.
 
De la gloire pourtant leur entr’ouvrant la porte,
Je peux les égaler à ces affreux dragons
Qu’un amour de poète en son sillage emporte
Comme un char enflammé traîne de vieux wagons :