Page:Reboux-Müller - À la manière de, sér1-2, 1921.djvu/14

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.
10
à la manière de…

reçoivent de l’argent pour leurs pauvres… Elles nous expédient les pauvres, et elles gardent l’argent !… C’est tout bénéfice… Pas plus tard que ce matin, l’œuvre du Coin-du-Feu nous a fait une livraison de cinq cents kilogs !

— Combien cela fait-il de pauvres ? demandai-je.

— Peuh I… souffla-t-il, une quarantaine à peu près… Un pauvre, c’est maigre, tu sais… Ça ne pèse rien… Mais viens par ici… Tu vas voir…

Il me conduisit vers des bâtisses d’où se dégageait une fade odeur d’abattoir. J’aperçus là une centaine d’hommes, de femmes et d’enfants qui tenaient leurs bras étendus au-dessus d’une rigole. Tous avaient à la même place une plaie d’où le sang coulait comme une fontaine, avec un bruit doux, pour s’en aller rejoindre l’intarissable flot que la rigole guidait vers un réservoir.