Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/328

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


peuvent que favoriser la production du lapsus. Mais, du point de vue scientifique, il est raisonnable d’exiger que ces cas rudimentaires de lapsus de la parole, ici de l’écriture, soient jugés d’après des cas plus prononcés et mieux accentués, dont l’examen a fourni des indications d’une justesse incontestable sur le déterminisme des actes manqués.

VI. Depuis nos considérations sur les lapsus de la parole, nous nous sommes contentés de montrer que les actes manqués ont une motivation cachée, et nous nous sommes servis de la psychanalyse pour nous frayer une voie vers la connaissance de cette motivation. Quant à la nature générale et aux particularités des facteurs psychiques qui s’expriment dans les actes manqués, nous ne nous en sommes guère occupés jusqu’à présent ou, du moins, nous n’avons pas essayé de les définir de plus près de et rechercher les lois auxquelles elles obéissent. Nous ne nous proposons pas d’épuiser ici le sujet, car les premiers pas que nous ferions dans cette voie nous montreraient qu’il doit être abordé par un autre côté. On peut, à ce propos, formuler plusieurs questions que je me bornerai à citer en en montrant la portée :

1° Quel est le contenu et quelle est l’origine des idées ct tendances qui s’expriment dans les actes accidentels et symptomatiques?

2° Quelles sont les conditions nécessaires pour qu’une idée ou une tendance soit obligée de recourir, pour s’exprimer, à cet expédient?

3° Peut-on établir des rapports constants et univoques entre le genre de l’acte manqué et les qualités de l’idée ou de la tendance qui s’exprime dans cet acte?

Je commencerai par citer quelques matériaux susceptibles de fournir les éléments d’une réponse à la troisième de ces questions. En discutant les exemples de lapsus de la parole, nous avons jugé nécessaire de dépasser le contenu du discours intentionnel et de chercher la cause du trouble de la parole en dehors de