Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/150

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


ces, je me sentais complètement remis des fatigues de l’année et tout disposé à reprendre mon travail professionnel. Mais les malades tardaient à venir. A mon retour, j’avais bien trouvé une lettre dans laquelle une patiente m’annonçait sa visite pour le 20 Octobre. En inscrivant cette date parmi celles du mois de Septembre, j’ai sans doute pensé : « Madame X. devrait déjà être ici; quel dommage que sa visite soit reculée d’un mois! » Et c’est en pensant ainsi que j’ai anticipé la date. L’idée perturbatrice n’avait rien de choquant dans ce cas; aussi m’a-t-il été possible d’expliquer mon lapsus, dès que je l’ai aperçu. Un lapsus tout à fait semblable et déterminé par les mêmes raisons s’est glissé dans mon agenda en automne de l’année suivante. – M. E. Jones a étudié plusieurs erreurs de ce genre concernant des dates et a toujours pu trouver facilement leurs motifs.

b) Je reçois les épreuves d’un article destiné au Jahresbericht für Neurologie und Psychiatrie et dois naturellement revoir avec le plus grand soin les noms d’auteurs, parmi lesquels il y a beaucoup de noms étrangers, particulièrement difficiles à déchiffrer et à composer. Je trouve, en effet, pas mal de corrections à faire, mais, chose étonnante, un des noms a été corrigé par le compositeur lui-même, à l’encontre du manuscrit, et bien corrigé. Il a notamment composé Burckhard, à la place du nom Buckrhard qui figurait dans le manuscrit. Mon article contenait un éloge mérité à l’adresse d’un accoucheur, M. Burckhard, pour un travail qu’il avait fait sur l’influence de l’accouchement sur la production des paralysies infantiles. C’était d’ailleurs tout ce que je savais au sujet de cet auteur. Mais Burckhard était également le nom d’un écrivain viennois dont la critique inintelligente de mon livre sur la Science des rêves m’avait fortement mécontenté. Ce fut comme si, en écrivant le nom de Burckhard l’accoucheur, j’avais voulu exhaler mon mécontentement contre Burckhard l’écrivain,