Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/148

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


suffisaient à provoquer un brusque accès de vomissements.

« Gesund... wieder einrücken... warum denn ich? » (Bien portant... retourner au front... pourquoi moi?)

k) Voici quelques autres cas d’erreurs de lecture, liés à la guerre, que le Dr Hanns Sachs (de Vienne) a publiés dans Internation. Zeitschr. f. Psychoanalyse, IV, 1916-17.

I

« Un monsieur que je connais bien m’avait déclaré à plusieurs reprises que, le jour où il serait appelé, il ne ferait aucun usage des diplômes attestant sa spécialité et lui donnant droit à un emploi à l’arrière, mais qu’il demanderait son incorporation dans l’active, pour être envoyé au front. Peu de temps avant son appel, il m’annonce un jour, sèchement et sans aucune autre explication, qu’il a fait le nécessaire pour la déclaration de sa spécialité et qu’il sera en conséquence affecté à un établissement industriel. Le lendemain nous nous rencontrons dans un établissement officiel. J’étais en train d’écrire, debout devant un pupitre; il entre, regarde un instant par-dessus mon épaule et dit : «Tiens, c’est écrit : Druckbogen (formules imprimées); et moi, j’ai lu : Drückeberger (carottier). »

II

« Assis dans un tramway, je pense à tant de mes amis de jeunesse qui, bien qu’ayant toujours été considérés comme faibles et chétifs, sont aujourd’hui capables de supporter les fatigues les plus dures, auxquelles je succomberais facilement, si j’étais à leur place. Alors que je pense à ces choses peu réjouissantes, je lis en passant, à moitié attentif, le mot EisenKONSTITUTION (constitution de fer) inscrit