Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/274

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


préfère, sur le lapsus), qu’elle a commise sans s’en apercevoir. Deux jours auparavant, en effet, la République avait été proclamée à Vienne, le drapeau noir et jaune avait disparu, pour céder la place aux couleurs de la vieille Marche de l’Est : rouge-blanc- ouge; les Habsbourg étaient renversés. La dame en question n’a fait, à son tour, qu’éliminer les Habsbourg de la rue qui portait encore leur nom. Il existe d’ailleurs à Vienne une BabenbergerSTRASSE, très connue; mais c’est une «avenue», et non une « rue ».

c) Au cours d’un voyage de vacances, un instituteur, jeune homme très pauvre, mais présentant bien, fait la cour à la fille d’un propriétaire de villa habitant pendant l’hiver la capitale et finit par lui inspirer un amour tel qu’elle réussit à arracher à ses parents le consentement au mariage, malgré les différences de situation sociale et de race. Un jour, l’instituteur écrit à son frère une lettre dans laquelle il dit : « La jeune fille n’est pas jolie, mais très gentille, et sous ce rapport il n’y aurait rien à dire. Mais me déciderai-je à épouser une Juive? – c’est ce que je ne puis te dire encore. » Cette lettre tombe entre les mains de la fiancée et met fin à l’idylle, tandis que le frère reçoit en même temps une lettre dont le contenu ne manque pas de l’étonner, car c’était une véritable déclaration d’amour. Celui qui m’a raconté cette histoire m’assurait qu’il s’agissait bien d’une erreur, et non d’une ruse intentionnelle. – Je connais encore un autre cas où une dame, mécontente de son médecin et n’osant pas le lui dire directement, a cependant atteint son but, grâce à une interversion de lettres; ici, du moins, je puis garantir que c’est par erreur, et non par ruse consciente, que la dame a eu recours à ce procédé classique du vaudeville.

d) M. Brill raconte le cas d’une dame qui, voulant lui demander des nouvelles d’une amie commune, désigne celle-ci par erreur par son nom de jeune fille. Son attention ayant été attirée sur cette erreur,