Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/229

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


Un jour elle fut victime d’un accident qui eut pour conséquence une mutilation grave, mais heureusement momentanée, de la face. Dans une rue en réfection, elle trébucha contre un tas de pierres et se trouva projetée la face contre un mur. Elle rentra chez elle, la face couverte de plaies, les paupières bleues et oedématiées. Inquiète pour ses yeux, elle fit venir le médecin. Après l’avoir rassurée, je lui demandai : « Mais pourquoi êtes-vous donc tombée ainsi? » Elle me répondit qu’il n’y a pas longtemps elle avait prévenu son mari, qui (souffrant d’une affection articulaire) n’était pas solide sur ses jambes, de faire attention en passant dans cette rue, et elle avait déjà eu l’occasion de constater plus d’une fois ce fait bizarre qu’elle était toujours elle-même victime des accidents contre lesquels elle mettait en garde les autres.

« Cette explication de son accident ne m’ayant pas satisfait, je lui demandai si elle n’avait rien de plus à me raconter. Elle se rappela alors qu’immédiatement avant l’accident elle avait vu dans une boutique, en face, un joli tableau; s’étant dit que ce tableau ornerait bien la chambre de ses enfants, elle s’était décidée à l’acheter; elle sortit donc de chez elle et se dirigea droit vers la boutique, sans faire attention à la rue, trébucha contre le tas de pierres et tomba la face contre le mur, sans faire la moindre tentative pour parer le coup en étendant les bras. Son projet d’acheter le tableau fut aussitôt oublié, et elle rentra en hâte chez elle.

– Mais pourquoi n’avez-vous pas fait davantage attention? – lui ai-je demandé.

– Il s’agissait peut-être d’un châtiment, répondit-elle; un châtiment pour ce que je vous ai déjà raconté confidentiellement.

– Alors, cette histoire n’a jamais cessé de vous tourmenter ?

– Après cette histoire, j’avais des remords, je me considérais comme une femme méchante, criminelle