Page:Freud - La Psychopathologie de la vie quotidienne, 1922, trad. Jankélévitch.djvu/144

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


science, je me trouvais au début tout à fait sous l’influence de Haupt et, comme lui, je lus longtemps dans la suscription, clairement et nettement imprimée, que j’avais sous les yeux la date 1350, au lieu de 1850. Mais ayant eu l’occasion de consulter le manuscrit principal, j’ai constaté qu’il n’y existait pas trace d’une suscription quelconque, et j’ai pu m’assurer que pendant tout le XIVe siècle il n’y avait pas à Klosterneuburg de moine du nom de Hartmann. Et lorsque le voile tomba définitivement de mes yeux, j’ai compris immédiatement toute la situation, et des recherches ultérieures n’ont fait que confirmer ma supposition : la fameuse suscription ne se trouve que dans la copie qu’avait utilisée Haupt, elle est de la main de celui qui a fait cette copie, c’est-à-dire du père Hartmann Zeibig, né à Krasna, en Moravie, maître de chapelle de l’église des Augustins, à Klosterneuburg. C’est lui qui, en qualité de trésorier du chapitre, a copié le manuscrit C et, après avoir terminé son travail, il a, selon l’ancienne coutume, ajouté la phrase dans laquelle il se faisait connaître par son nom. Le style moyenâgeux et la vieille orthographe de la suscription ont certainement contribué à faire naître chez Haupt le désir de donner sur l’ouvrage dont il s’occupait le plus de renseignements possibles et, par conséquent aussi, de dater le manuscrit C : ainsi, il lisait constamment 1350 au lieu de 1850 (motif de l’acte manqué). »

h) Dans les Idées spirituelles et satiriques de Lichtenberg, on trouve une remarque qui provient d’une observation et qui résume presque toute la théorie des erreurs de lecture : à force de lire Homère, dit-il, il a fini par lire Agamemnon, toutes les fois où il rencontrait le mot angenommen (accepté).

Dans la majorité des cas, en effet, c’est le désir secret du lecteur qui déforme le texte dans lequel il introduit ce qui l’intéresse et le préoccupe. Pour que l’erreur de lecture se produise, il suffit alors qu’il