Page:Léon Bernus - Les faufes dè J. Lafontaine in patoès d’Chaleroèt, 1872.djvu/29

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


LIVRE I.


« Disti l’Bédot, bin j'prin co l'tette!
— « Si c'n’est né ti, c'est t'frêre putette.
— «Bin jé n’d’ai pont, — C'est iun d’vo binde si c'est né li?
« Vo m’mastinet tertous! vos chins ét vo biergi,
« Nulle paure asteure jé n’pou pû m mette à hiutte,

« Pa tout costét j’s i à l’pourchutte!

« Vos avét même consii, in c'iesseû d'vô voésins,
« Dé m'foute in m’wai coup dain les rains!
« On mé l'la dit, i faut bin q'jé mervinche!

— I vo l’lapougne pa l’pia du dos,
Fout l’camp avét li dain lés bots,
Et là, i l'despiesse et i l'minche.


REFLEXIONS.



C't'a s'foutte ell' tiesse au mûr! on voet ça tous les joùs,
Iun est pu foire qu'in aute, faut qui mousse rade ses siches,
I s'poche les pids dés geins, i fai tous les cint coups,

On n’oùse rin dire biacoup!

I cache dispute! in mot, rade i r'trousse ess’chimiche!
In aute ferraye tout ferre, eiét si d'vint adoét,
A l’latte, à l'lutte, baston, ou pistolet,
À n’gein paisibe, i n’cachera q'plaie et bosse,
Su vo pa et vo mame, p’tette vo sœur, comme in losse!

C'est s’t'in duéle!! radmoin
Il évoye sés témoins,
Pou d’allé su l'terrin!

I faut s’poser vo pia, pou in duèle qui cache!
Si vo n’v’lét né d'aller, on dit q'vo s’tét in lache!
On appelle ça d’l'honneûre !! si vo moustrèt vôs broques!
Insultét, vo d’allét, vo z'attrapét vo nioque

Stindu, tuét pa n’poque,
Vo l'liét padri, pou in vaurin:

Enne feume eiét d'zeffants, sain soutint, avet rin !!
N'disputte chai inte deux geins, on d'vret rade melte les bins.