Page:Léon Bernus - Les faufes dè J. Lafontaine in patoès d’Chaleroèt, 1872.djvu/22

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has not been proofread.


LES KAUFES DÉ J. LAFONTAINE.
« V'léz mingi in bouquét, poû vo rimpli vô vinte,

« I vo faut radmoin vô désfinte!

« Choute mé, vins avèt mi, et t's ras brammin miœu d’moin.
— « Oyi mai, disti l’leu, i faura bin q'tu m’mousses,
« S'qui m'faura fai drolà, pou mi gangny mes crousses?
— « Presquét rin, disti l’chin, agni n'miette les geins,

« Qui vourint v'ni printe nô nargeins,

« Joûer avét l’zéffints, erléchi l’moin dé t’moèse !
« Et pou tes poènes, tira soki dain n'caisse,
€ Tu mougneras dé l’pansée, du foète et du boudin.
— L’paufe Leu bréyét, fauce qu’il e tèt contin !
Pou l'preûmi coup dé s’vie, i dallét iesse à s’n’auche.
I vout rabrassi l’chin, faûce qu’il estèt binauche.
Mai i voèt du momin, qui d’allèt l’rabrassi,
Q'lès poeyes pa d’zous s’gohii, éstint tout arachis!
— « Léye in pau vire, quoèsqué t'a là pou n’rogne?
« O, ça c’n'est rin! — « Tés pourtant tout scôrchi?
— « Cest s’tenne pétite saquoè ! S'qu’on t’aurét foutu n’brogne?
— « Taiche tu, n’woète né? — Aurét-ce esti cochi?
— « C'est p’tette ell’ plasse dé l’chaine, ousqué j’su alachi !
— « Alachi, disti l'Leu, ét n’vasse né ousqué t’vout ?
— « Né toudi ! S'què ca l’frét dé l’poéne ?

— « Si bin q'pou mougni l’soupe échenne ;

A c’conte là jé n’vou né, et t’pou dire que j'min fout.

Là d’su, l’Leu prin ses jambes à s’paile,

I fout l’camp dains les bots, et copu roèt qué n’balle.




MORALE :

C’est pou vo dire Françoët: q’pou avoé s’liberté,
On s'fout co bin d’iesse rit'che! on aime miœu l’pauvrété,