Page:Jean Bury - Joyeux rèspleus, 1899.djvu/26

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread.

— 24 —

1

Esse qui vos k’nohez

Nanesse di so les hés

Qu’ on nomme li p’tite crollêye ?

Ji v’va dîre, mes gins,

Si v’nèl kinohez nin,

Kimint qu’elle est moulèye,

Comme l’âbe dè tourniquet

Qu’on admire so les fiesses !

Ine grosse tiesse

On hatrai

Comme on torai !

2

Ci n’est nin, ma foè,

On mesbrugî saquè

Ca c’est ine foète kimére.

Ses jambes ni sont nin

Comme des vîx inglitins,

Po çoula ’ll’ tint di s’mére.

S’elle rotte vos trônez tot

Ca ’ll peuse nonante kulogs,

On s’èware qwand elle passe ;

Si palasse

Vis pou fer

Turtos sàver !

3

Ses bresses sont pus longs

Qui des pîces â houbîons

Ét si stoumak ridohe

Qwand l’doûve divant vos

S’lâge boke po dire on mot

On Ôreut voler n’mohe.