Page:Jean Bury - Joyeux rèspleus, 1899.djvu/24

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread.

— 22 —

JI SOS TROP P’TIT MAGNEU

AIR: Les Noisettes

1

Ossi pé qu’Marèye à vinaigue

N’allez nin d’jà braire tot m’waitant ;

Ie ! qui j’arawe ! comme il est maigue !

I halcotte â vint tot rottant.

J’ainm’reus baicôp mîx, ji v’dis l’vrêye,

Tot comme Râskin soffler des peus,

Min j’sé qu’ji d’meurè todis grêye

Pasqui ji sos trop p’tit magneu.

2

Mi feume mi dit qu’j’a l’pai trop streute ;

Elle âreut mutoë bin raison.

Portant ’ll’  mi fait magnî dè feute,

Dè kipcape et des pids d’mouton !

On m’dit dè fer comme les robettes,

Mi mette so n’planche ine paire di meus,

Min ji d’vinreus paur èsquèletie

Pasqui ji sos trop p’tit magneu !