Page:A. Tilkin, J. Vrindts, L. Wesphal, DD. Bury, O. Colson, G. Marchal, J. Bury, Ch. Bartolomez, Les respleus dè Cabaret Wallon, 1896.djvu/2

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
This page has been proofread.


Chant dè
Cabaret Wallon
Air du Chat noir, ballade de A. Bruant.


1.

Si v’volez so cisse térre
Viquer bin pâhul’mint,
Aveur bon caractére
Et prinde di l’amus’mint,
Vinez adlé nos autes,
Houter tos nos respleus,
Jônais, bellès crapautes
Vos nn’ errirez joyeux.

RESPLEU

On vint-st à cowêyes
On vint d’lâge et d’lon
 Houter les pasquêyes
Câbaret
On vint-st-à cowêyes
On vint d’lâge et d’lon
Houter les pasquêyes
Dès Câbaret wallon.

2.

D’abord à tote feumm’rèye
Li ria fait dè bin,
Dè moumint qu’ine feumme
Elle ni v’rèfus’rè rin. [rèye
C’est l’fî même po les hommes
Qui n’sont vormint mamés
Qui qwand is riet comme
Tos vigreux forçôlés.

3.

Li ria fait mervêye
Bin pus qui les méd’cins,
Fait n’jône feumme foû d’ine
Sins avu r’cours âs saints [vèye
Ossi par nos pasquêyes
Nos avans d’jà vèyou
Ristoper des frèzêyes
et r’dressî des bossous.

4.

Nos avans n’télle aweure
Qu’on nos houque tot costé
Ca nos n’poirtans mâye heure
Là qui n’s allans chanter.
Po tos les leveus d’coudes
Qu’elzî fet dire tant d’boudes
Qui n’s ètindans co l’son.

5.

Nos volans par nos oûves
Rispâde li vîx wallon,
Il est timps qu’i s’dihoûve
Et qu’i r’lîve bin haut l’front.
Divant les injustices
Qu’on fait cial è pays,
Nos n’sèrans nin rouvices
Et po nos aspoyî :

RESPLEU

Vinez’ à cowêyes
Vinez d’lâge et d’lon, etc.


Alph. TILKIN.