Les tchansonis !

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
Les tchansonis !  (1912) 
by Jean Sculier, edited by Le Cri de Liège, 30 di nov. 1912
Les tchansonis !

Air : Ça c’est pour eux.

I.


Si tot l’monde acoûrt à trûleye
Houter les tchansonis Lîdjwès,
C’est qui n’ont turtos qu’ine îdeye.
D’ji va don côp v’fé sépi qwè.
I fât comprinde qu’ènn’a karape
Qu’ont r’trové l’santé, l’vreye boneûr ;
Çou qui prouve qui l’tchantrèye d’on docteur.


Rèspleu
Ca po d’biter n’pasquèye
Is n’si fèt mây’ hêrî,
Lês tchansonîs.
C’est les pus plaihants qu’n’ây’ sol tère
Et l’mèyeu di tos leûs k’pagnons.
C’est l’bone tchanson !


II.


Si s’trovèt d’on hâr ou d’on hotte.
C’est co zèls qui vz’ôrez tchanter,
Taper dès blagues ou dès atotes.
Qui tot l’monde à bon dè houter.
Si vèyèt quéques fèyes qu’on s’distèle.
A fwèce dè hâh’ler d’si bon coûr ;
Is sont d’vins n’djoye, leû d’jève infèle
Et tchantet tant qu’toumesses â coûrt


Rèspleu
Po passer n’plaihante size.
I fât qu’vos v’néze oyi.
Lès tchansonis
Vos veûrez qu’è leûs djîse,
Is v’front rîre à pihi
Lès tchansonis.
Is fèt tot dji vz’èl djeûre,
Afise di v’distriyî,
Lès tchansonîs.
Ca po v’hossî d’vins n’douce aweûre
Çou qui d’bitront sins nole façon
C’est l’bone tchanson !


III.


On n’vike qu’ine fèy’, qu’on nn’è profite
Tot s’amûsant dé pus qu’on pout.
Sins rouvî qui l’bon timps passe vite
Ca l’mwert c’est nosse dièrin foyou
I fât passer vosse vikârèye
Divins l’aweûre êt l’amusmint
Et n’jamäy’ rimète po n’aute fèy’
Qwand vos v’polez plaire on moumint !


Réspleu
Po sawourer l’douce pây’
Vos n’divez mây’ rouvi
Les tchansonis.
Ca tot l’monde dit djourmây’
C’est des cis qu’vrikront vis
Les tchansonis.
Ossu dji vz’èl consèye,
Tchantez çou qu’i’ont s’cris
Les tchansonis.
Vos pas’rez sûr ine ureûse vèye
Ca l’djoye èt l’glwêre d’on peur Wallon
C’est l’bonne tchanson !


Jean Sculier.