Les artistes

From Wikisource
Jump to navigation Jump to search
Joyeux rèspleus  (1899)  by Jean Bury
Les Artistes
[ 12 ]
LES ARTISTES

Duo (chaque deux rôyes).

Air : Les Noctambules.

1

— Nosse règiheu vint di nos dîre,
Qui nos polans chanter,
— Et comme nos n’èl wèzri disdîre
I nos l’fât bin houter !
— Portant n’s’ainm’rîz bin mîx cint fèyes,
Dè n’rin chanter tot l’long,
— Et d’passer pâhul’mint nosse vèye,
Tot d’hant : save quî qu’a bon ?

Respleu (Essonles)

Vive les ârtistes !
Qui n’sont mâye trisses !
Louquîz-les don passer,
I n’fet qu’di s’amuser,
Tot l’s’oyant rîre,
On pout bin dîre,
Tot les cîx qui vormint
Si d’net des foért bon timps,
C’est les ârtisses !

[ 13 ]

2

— Les ârtisses viquet comme les riches,
Is d’junet l’â dîner :
— Is dînet st’avou deux treus friches
Ou bin n’saquoè d’salé.
— Adon puis n’nè vont-st-à leu posse,
Wisse qu’is jowet d’leu mîx,
— Is sopet st-avou quéquès mosses
Puis riet-st-à hiyî !

(A respleu)

3

— Qwand c’est qui v’net d’vins les coulisses
Is sont sovint tot neurs.
— So l’sceinne is ont todis l’air frisses,
Vos dirîz des signeurs !
— Avou l’roge, li poûde et l’pèrrique,
Is savet bin s’fer bai.
— Min n’nè sont nin pus firs, mafrique,
Tot l’monde sét bin qu’ça c’fait !

(A respleu)

4

— A d’vint dè Thèâte on s’dispite,
On s’acaim’reut co bin.
— Arrivé chal, on rèye bin vite
Po n’rin fer vèye âx gins !
— L’alnute is vont beure leu p’tits vèrres,
Tot foumant sins rèchî.
— S’is savet bin fer l’tant-à faire,
Is viquet bon-marchî !

(A respleu)